Afin d'éviter des amendes, les échéances suivantes doivent être respectées
 
Dépôt des déclarations de TVA
Il y a quatre déclarations de TVA par an dans le régime trimestriel, à remettre aux dates extrêmes suivantes : 20 avril, 20 juillet, 20 octobre et 20 janvier.
 
Dans ce cadre, nous devons disposer de votre comptabilité avant le 10 du mois de la déclaration de TVA, afin de pouvoir réaliser la déclaration de TVA dans les délais légaux.
 
Nous vous rappelons que le bureau n'est en mesure de garantir le dépôt de la déclaration de TVA qu'endéans un délai de 10 jours suivant le dépôt des documents TVA
 
Comme vous le savez, notre préférence va, pour les dossiers volumineux, à un premier dépôt de la comptabilité dans le courant du mois précédent, afin de préparer la déclaration que nous aurons plus le loisir de suivre à ce moment, n'étant pas sous la pression du délai du 20 du mois suivant à respecter.
 
Dépôt du bilan et de la déclaration fiscale
En ce qui concerne les personnes physiques, les attestations doivent nous être remises au plus tard pour le 31 mai de l'année de la déclaration.
En ce qui concerne les sociétés, les pièces comptables doivent nous être remises au plus tard pour le 31 janvier de l'année qui suit la période comptable.
 
Instructions aux clients afin de faciliter la tenue d’un dossier comptable
 
Instruction relatives aux comptabilités de sociétés
 
Périodicité de dépôt
 
Comme vous le savez, nous demandons le dépôt mensuel des pièces comptables des sociétés à notre bureau.
 
Factures d’achat
 
Il faut toujours préciser sur la facture si elle a été payée en liquide. Dans le cas où il y a plusieurs gérants, il faut en outre préciser quel est le gérant qui a payé la facture en liquide.
 
Extraits de banque et décomptes visa :
 
Il faut préciser sur l’extrait l’explication relative aux mouvements peu détaillés. Dans le cas où une dépense à trait au privé, il faut l’indiquer en face du mouvement.
 
Instructions relatives aux comptabilités de personnes physiques
 
Factures d’achat
 
Nous insistons pour les que les documents de cotisations sociales (y compris les petits risques et la pension complémentaire)  nous soient remis avec les factures
 
 Instruction relatives aux déclarations fiscales à l’impôt des personnes physiques
 
Déclaration de la période précédente : nous insistons pour que le client, lorsqu’il nous apporte sa déclaration fiscale de l’année, nous joigne également la déclaration (et les annexe) de l’année passée. Pour certains dossiers, nous n’avons pas en effet la déclaration de l’année précédente, ce qui nous est pourtant indispensable pour compléter celle de l’année en cours.
 
Attestations fiscales : nous insistons pour que l’ensemble des attestations fiscales nous soient transmises.
Le fait de demander nous-mêmes une attestation nous prend entre un quart d’heure et une demi-heure, soit un coût client entre 20 et 40 euros.
De plus, sans les attestations, il nous est souvent impossible de connaître les nouveaux contrats des clients, entraînant dès lors le risque de perdre une déduction fiscale.
 
Avertissement extrait de rôle : nous insistons pour que les clients nous fassent parvenir, dès réception, copie de l’avertissement extrait de rôle (cad le calcul d’impôt et l’invitation à payer), afin que nous puissions contrôler celui-ci. Il n’est en effet par rare que des erreurs soient commises par l’administration fiscale, y compris lorsqu’il s’agit de déclarations électroniques.